Immobilier : Les maisons secondaires en vogue

Vous êtes ici : Actualité » Immobilier : Les maisons secondaires en vogue

Economie

Immobilier : Les maisons secondaires en vogue

Immobilier : Les maisons secondaires en vogue
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

La mutation rapide de l'économie conjuguée avec l'amélioration continue des infrastructures de transport fait que la demande de maisons secondaires, est en forte hausse au Vietnam, estime Richard Leech, directeur de la Compagnie de gestion de l'immobilier CBRE.

D'après la CBRE, 85% des clients signant une réservation ou une acquisition dans les projets immobiliers touristiques sont Vietnamiens, avec 40% originaires de Hanoi et 30% de Hô Chi Minh-Ville.

De tels achats sont motivés non seulement par le souhait de bénéficier d'une villégiature mais aussi par la volonté de faire un placement rentable et en toute sécurité. Alors quels sont les sites les plus choisis par ces investisseurs ? D'abord les plages superbes situées à Ha Long, Cat Bà, Hai Phong (Nord), Dà Nang, Phan Thiêt, Nha Trang (Centre), Côn Dao (Sud), et d'autres provinces du Nord comme Hoà Binh. Nombre d'investisseurs se tournent également vers cinq sites que sont Dà Nang, Quang Nam, Khanh Hoà (Centre) et Kiên Giang, Bà Ria-Vung Tàu (Sud).

Fin 2010, le Vietnam comptait 55 projets immobiliers touristiques représentant un parc de 5.318 villas et de 6.601 appartements.

Le marché immobilier touristique s'est ouvert dans le Nord à la mi-2009, et ces derniers temps, il commence à devenir fébrile avec l'arrivée massive de grands professionnels de l'investissement.

Le chantier du Cat Bà Resort Community, dans la ville portuaire de Hai Phong, a été lancé par la Compagnie d'investissement et de tourisme Vinaconex ITC qui investit ainsi un milliard de dollars. S'étendant sur 172 ha, il comprend six petits resorts totalisant 1.000 villas, plusieurs hôtels cinq étoiles, outre les incontournables centres de loisirs, salles de conférences internationales et autres centres commerciaux... Il n'est pas le seul projet, on peut citer encore la zone d'écotourisme de Ngoc Vung (district insulaire de Vân Dôn, province de Quang Ninh) de la Compagnie du développement urbain et des zones industrielles Sông Dà (Sudico), ou encore le grand projet The Long Châu Villas & Residences. Situé sur l'île Tuân Châu (ville de Ha Long), il représente un investissement de 330 millions de dollars de la compagnie par actions T & H Ha Long pour un parc de 700 villas sur près de 350 ha... De même, la société Archi Land a présenté son projet de Lan Son resort (district de Luong Son, province de Hoà Binh) d'un coût de 12 millions de dollars.

Selon ces grands investisseurs, l'immobilier de villégiature permet non seulement de se détendre en famille les fins de semaine, vacances et autres journées chômées, mais aussi d'en dégager des revenus, car il peut être loué. D'où des clients prêts à dépenser une fortune pour acquérir une de ces villas ou appartements... AVI

Le courrier du Vietnam

 

Comments

tout simplement parce qu'une

tout simplement parce qu'une classe aisée émerge peu à peu et préfère s'installer loin des villes surpeuplées et bruyantes, un peu comme aux Etats Unis ou même en Chine. N'oublions pas que 3% du marché automobile particulière du Vietnam est détenu par....Mercedes.
On peut regretter ce creusement des inégalités mais globalement, la situation s'améliore avec aussi l'émergence d'une classe moyenne.

residences secondaires

quand on voit toute la pauvrete qu'il y a au vietnam comment tant de personnes peuvent ils se payer des residences secondaires ?

Nouveau Envoyer à un ami