Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

T'as dit QUOI ?

Traité du Zen et de l'entretien des motocyclettes » Hauts-parleurs pour sourds ou l'art de la location

T'as dit QUOI ?

T'as dit QUOI ?
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Quel rapport y a-t-il entre les haut-parleurs publics qui quadrillent certains quartiers et la recherche d’un appartement ou d'une maison à louer ?


Ben, il y a un. Et il est de taille.

Vous êtes ou vous serez à la recherche d’un appartement ou d’une maison pour une période certaine, pour une durée indéterminée au Vietnam, armé de votre liste de critères de sélection habituels  du genre « cherche maison spacieuse avec jardin et vue dégagée, chambres ensoleillées, cuisines, salle de bien, toilettes, commodité haut de gamme, voir garage et enclos sécurisé le tout pour la somme modique de location mensuelle de X US Dollar ».

Bien sûr, vous trouverez la maison idéale dans votre prospection car le choix est pléthore. Mais il manque un critère à votre liste de sélection: l’environnement sonore du quartier qui peut polluer irréversiblement votre quotidien et peut-être miner votre santé : insomnie garantie, une fois que vous aviez signé le bail. Ce que je raconte ici c’est du vécu.

Pour preuve, voir cette vidéo sur youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=yWtXpLCUw2w

Certains quartiers en ville et mêmes dans certains hameaux à la campagne sont quadrillés de hauts-parleurs publics d’une génération antédiluvienne du parti qui diffusent des « informations » tous les jours deux fois par jour à heure fixe : 5 h du matin et à 17 h. Je ne discute pas ici du contenu des informations mais de son volume sonore : il ne diffuse pas, il vocifère, il crie les informations, entrecoupées de publicité commerciales de détergents qui lavent plus blanc et des blagues de casernes à mode commedia dell'arte, à tel point que cela devient inaudible, même pour ceux qui comprennent le vietnamien.

Durant mon séjour à Hoi An (le Saint-Tropez du coin), je dors effectivement nu dans mon lit … mais avec sur les oreilles un casque anti-bruit spécial, identique à celui que l’on fournit au personnel de ponton sur les porte-avions : vous voyez le tableau et je n’ai pas l’air sexy avec ça !!!

En France, on est régi et habitué à entretenir un volume sonore acceptable pour le voisinage, souvent de manière excessive : il faut mettre les patins quand on va chez grand-mère, regarde à la TV la finale de la ligue 1 avec des casques (toujours chez grand-mère pour ne pas déranger les voisins après 22h) ou afficher dans son hall d’immeuble un avis de fête où l’on va faire un « tout petit de bruit » pour notre dernier rejeton qui vient d’avoir son Bac. Imaginez que vous passez de la culture du silence à celle du décollage d’un avion sur le tarmac de Roissy chaque matin.

Vous voilà averti, culturellement il vous faut intégrer cette nouvelle donnée.

Solution préconisée : toujours faire les visites de locations à 17h ou 5H du matin (si vous êtes un lève-tôt) (bien entendu les proprio ou les agences se gardent bien de vous propoper ces tranches horaires pour la visite) qui sont les heures de diffusion pour repérer l’existence ou non de ces haut-parleurs dans le voisinage et de juger par vous-même si le volume sonore est acceptable. Sinon Courage, fuyez !

T’a dit QUOI ?

Propriétaire du blog

Voir le profil de khoapham

khoapham

Date d'activation de son blog
26 décembre 2011

Dernière mise à jour de son blog
4 janvier 2012, 19:22

Date de naissance :

29 Septembre 1960

Ville de résidence :

Hoi An

Nombre de visites :

4272

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Ses derniers albums photos

Comments

nuisances sonores au Viêtnam

oui   Khoa Pham , les infos crachées par des haut-parleurs minables sont insupportables surtout pour une française qui a dû subir chez ses cousins de Nha-Trang ces flots  de paroles et parfois de musique nasillardes crispante..........

Par contre j'ai admiré la patience voire la passivité des habitants tout proches qui semblaient indifférents ou sourds.

A Saïgon j'ai dû éviter certains trottoirs pour ne pas être submergée par une musique stridente, rythmée, étourdissante qui ne m'attirait pas dans les boutiques qui la diffusaient mais au contraire me faisait fuir à grands pas en me bouchant parfois les oreilles au grand étonnement des jeunes vendeuses ( qui je le sais auront à 30 ans dès soucis d'audition: dommage!!)

A quand des lois vietnamiennes contre les décibels en folie partout en ville??

Oreilles maltraitées au Vietnam : unissez vous!!

cordialement

Edmonde 

 

 

Ma devise : on ne voit qu'avec le coeur

nuisances sonores au Viêtnam

oui   Khoa Pham , les infos crachées par des haut-parleurs minables sont insupportables surtout pour une française qui a dû subir chez ses cousins de Nha-Trang ces flots  de paroles et parfois de musique nasillardes crispante..........

Par contre j'ai admiré la patience voire la passivité des habitants tout proches qui semblaient indifférents ou sourds.

A Saïgon j'ai dû éviter certains trottoirs pour ne pas être submergée par une musique stridente, rythmée, étourdissante qui ne m'attirait pas dans les boutiques qui la diffusaient mais au contraire me faisait fuir à grands pas en me bouchant parfois les oreilles au grand étonnement des jeunes vendeuses ( qui je le sais auront à 30 ans dès soucis d'audition: dommage!!)

A quand des lois vietnamiennes contre les décibels en folie partout en ville??

Oreilles maltraitées au Vietnam : unissez vous!!

cordialement

Edmonde 

 

 

Ma devise : on ne voit qu'avec le coeur
Nouveau Envoyer à un ami