Tranche de Vie: La petite localité de Buford, dans le Wyoming, a trouvé preneur. Cette ville, jugée « la plus petite des Etats-Unis » selon son unique résident, Don Sammons, a été rachetée aux enchères par un Vietnamien dont le nom n’est pas divulgué.

(LaVieImmo.com) - Mise à prix à la mi-mars pour seulement 100 000 dollars, cette minuscule agglomération avait attiré l’attention. Tout comme le petit village de Courbefy, dans la Haute-Vienne, dont le sort identique avait captivé les Français. Mais la vente de la bourgade du Wyoming aura été la plus rapide à se faire ; elle vient en effet d’être rachetée pour quelque 900 000 dollars (environ 690 000 euros) « à un Vietnamien désireux de rester pour l'instant anonyme », a indiqué à l’AFP Don Sammons, unique habitant, maire et vendeur du village. Après y avoir résidé plus de 30 ans, dont un certain nombre d’années tout seul après le décès de sa femme puis le départ de son unique fils, l’homme de 61 ans a tout simplement déclaré à la presse vouloir « passer à autre chose ». Comme finir ses jours au soleil...
 

Une valeur historique pour le Wyoming

Buford, située à 2 500 mètres d’altitude, est aussi « la plus élevée entre New York et San Francisco », peut-on lire sur sa pancarte. Elle comprend une maison de trois chambres, une école, une pompe à essence et plusieurs bâtiments. Cette localité a une valeur historique importante, puisque sa fondation date de 1865, ce qui en fait la deuxième plus importante de l’Etat. Cité ouvrière au 19ème siècle et ancien relais ferroviaire du Transcontinental, elle comptait alors pas moins de 2 000 habitants, nous enseignent les registres de l’époque. La légende veut également que le célèbre pilleur de banques et de trains Butch Cassidy y ait été arrêté en 1894, avant d’être emprisonné dans un pénitencier du Wyoming. Puis, après la conquête de l'Ouest, Buford s’est progressivement vidée de ses habitants. On peut aujourd'hui lire sur un panneau à l'entrée de la ville : « Buford, Pop. 1 », rapporte l’AFP.

25 acquéreurs potentiels

La bataille des enchères s’est déroulée entre 25 acheteurs intéressés : des investisseurs américains du Wyoming, de New York et de Floride, un particulier de Hong Kong et enfin cet acheteur anonyme de Ho Chi Minh Ville, qui avait fait l'effort de prendre « l'avion pour venir sur place ». Il pourra profiter « d'un terrain de quatre hectares, d'une maison de trois chambres avec garage, et d'une tour de retransmission pour téléphone cellulaire dans l'ancien relais ferroviaire », précise l’AFP. Mais peut-être est-ce surtout le calme de Buford qui l'a décidé, la ville étant située à 50 kilomètres de Cheyenne, la capitale de l’Etat à l’Est, et pas moins de 1 800 kilomètres de San Francisco, à l’Ouest…

 

 

Comments

Est-ce bien raisonnable ?

Bonjour, cette news a éveillé ma curiosité. je voudrai bien connaitre la suite de cette chronique...Que va-t-il faire de cette ville ? Les 900.000 $ auraient sans doute été plus utile dans d'autres actions permettant d'améliorer la vie quotidienne de ceux qui mangent des mouches en Afrique ou encore qui errent dans les rues d'Hôchiminh à fouiller les poubelles en famille. Il est certain que l'acquéruer va être tranquille. Bon après tout, sans jalousie ou point de vue extrême, on fait ce que l'on veut de son argent non ? Mais quand même ce genre "d'achat" me laisse perplexe...affaire à suivre. Bien cordialement. Pierre d'Horizon du Vietnam.com

Ma devise : Vivre le Vietnam avec passion

C'est ma 1ère info !

...J'en parle à Roben !
C'est mon fils...(jeune) et ancien du Vietnam ....OUI, oui...!

Ma devise : Sur cap-vietnam ? Parce que j'y trouve de bonnes relations...textuelles !
Nouveau Envoyer à un ami