Je recherche une correspondante de jeunesse qui habitait à Cholon dans les années 60,

Danielle VO THI BICH VAN. Elle m'écrivait chez mes parents: 76 rue dela Tombe-Issoire à

Paris 14e. Si elle se souvient de moi ou si un(e) de ses proches acceptait de me donner

de ses nouvelles, "mon coeur s'envolerait comme un faucon".

Me contacter: jeancharles.aublet007@gmail.com

Amitiés à tous.

 

Comments

recherche d'amie...

Bjr jicé,
ta requête est un peu vague. Il faudrait que tu donnes plus de détails (âge approximatif, son adresse au VN à l'époque, écoles fréquentées, par ex.)
Si ton amie a suivi ses études à Marie-Curie, tu peux tenter une recherche en allant sur le site des anciennes élèves de cette école, sinon tu vas sur le site de l'association des anciens élèves du lycée Jean-Jacques Rousseau ou tu trouveras une interconnection avec de nombreuses écoles françaises du Vietnam de l'époque et même des photos de classe (Yersin, Blaise Pascal, Taberd, Marie-Curie, etc.....)
Bonne Chance.

Tu es ma première réponse!...

 ...et je t'en remercie vivement.

Je n'ai malheureusement pas d'autres précisions à fournir.

Cette relation est trop ancienne, les multiples circonstances de plusieurs décennies d'une vie où le Viêt Nam était loin de mes préoccupations immédiates m'ont fait  oublier ces détails dont tu parles.

Danielle doit avoir aujourd'hui entre 55 et 60 ans, sans doute mariée et mère, voire grand'mère, peut-être exilée aux USA ou ailleurs.

Tu peux vérifier: le site Marie Curie Saigon est le premier que j'ai contacté, mon annonce y figure toujours. De même que sur foefi, forumvietnam, expat.blog et celui de la TV vietnamienne signalé par CHINGUYEN (qui ne se connecte plus trop).

En revanche, je te remercie pour l'indication du lycée Rousseau que je ne connaissais pas, je vais tenter cette piste. Je cherche tous azimuts, j'ai qu' ça à f..., j' suis à la retraite, mais pressé quand même!

Amitiés.                        jicé

l'amie de Saïgon

Bjr Jicé,
as-tu pu accèder au site : aejjr.site ?
Dans l'affirmative tu vas sur "lien" et tu trouveras tous les anciens des ces écoles qui font également des recherches de copains ou copines d'autrefois.
Pour avoir fait mes études à J.J.Rousseau, dans les années 57 à 63, j'ai beaucoup de copains de mes différentes classes qui ont épousé des filles de Marie-Curie.
Il faut savoir que JJR était le lycée des garçons et M.Curie celui des filles. Mais en 1966, les garçons et les filles ont été regroupés à M.Curie car notre gouvernement à restitué J.J.R. au gouvernement viet.
Conclusion, en passant une petite annonce de recherche dans tous ces lycées tu auras peut-être la chance de trouver quelqu'un qui connait quelqu'un, qui... etc - (tu connais la chanson !). Mais il ne faut pas hésiter à repasser l'annonce tous les 2 ou 3 mois, car beaucoup n'ont pas le temps de tout lire .
Bonne chance.

amie perdue

 OK, super !  J'apprends des trucs que je connaissais pas.  Je te renouvelle ma sincère reconnaissance pour tes précieux conseils. Ravi aussi que nous soyons de la même génération, ça facilite la compréhension ! Trouver qq 1 qui connaît qq 1, ça m' irait bien car j'admets que Danielle puisse ne pas souhaiter reprendre contact, comme moi qui n'ai pas forcément envie de retrouver tous les potes-bons-souvenirs que j'ai fréquentés en quelque dix établissements scolaires et autant de colos, camps d'ados et autres séjours linguistiques en Allemagne ( de l'Ouest ou RFA, à l'époque ! ça ns rajeunit pas ). Cela dit, je te tiens au courant de mes démarches et aussi si j' ai du nouveau. D'abord c'est la moindre des politesses pour ton aide, ensuite, hormis la discrétion due à l' autre, il n' y a rien de secret  ni de profondément intime dans cette relation d' amitié que je cherche à reconstruire, et seulement avec son accord. Pour moi, en matière relationnelle, les notions de conquête ou de victoire n' ont aucun sens : vive l'écoute, vive l' échange, vive la liberté de tous. Et envoyez la Marseillaise !   A +

 

votre recherche

bonjour,
je ne sais pas si cette piste pourrait correspondre : je connais (via un site internet) une personne qui s'appelle Danielle VO VAN, qui semble de la génération dont vous parlez et qui vit en France.
Voilà, je ne vous en dis pas plus à ce stade car il faudrait je j'ai l'accord de cette personne pour éventuellement donner suite à votre recherche.
cdlt

Réponse à "votre recherche"

 Bonjour et merci pour l'info. Je reste en stand by de la décision de cette personne. Mais SVP qu'elle dise clairement si elle ne me connait pas (je continue mes recherches) ou si elle se souvient , avec des détails, mais ne souhaite pas donner suite ( je cesse ces mêmes recherches, de sorte qu'elle ne soit pas importunée). J' entends, en la circonstance, demeurer un gentleman...            jicé

recherche du souvenir

Bonjour Jicé,
Je pense que parfois on fait cette démarche parce que, comme tu le dis, on n'a rien d'autre à faire et on se replonge dans les souvenirs : que sont-ils devenus ? savoir qui fait quoi après 40 ou 50 ans.
J'en sais quelque chose : je suis passé par là.
Ainsi j'ai plein de copains et copines qui sont aux 4 coins du monde et si possible, nous nous réunissons au moins une fois par an pour un gala.
Pour en revenir à ton amie, EVD t'a signalé connaitre une personne de ce nom. Je souhaite que ce soit la personne que tu recherches.
Cependant, si ce n'est pas le cas, et si tu as une adresse sur Cholon à me communiquer, je pourrai éventuellement y faire un tour et demander aux anciens voisins ? Si possible essaie de cerner son âge.
Bien cordialement.

recherche du souvenir (bis)

 Bonjour braglaind40 (pourquoi ce nom, d' ailleurs ?),

impossible  de t'en dire davantage, tu en sais autant que moi, càd très peu, je l'admets !

Quant à qui fait quoi 50 ans + tard, ça ne m'intéresse que moyennement. La vie, c'est tout de suite, ici, maintenant, car seul le présent existe, "seul le présent est libérateur".

Alors pourquoi Danielle ? Là non plus, je n'ai pas la réponse. Ce n'est pas l'ennui qui m'a fait me rappeler d'elle. Elle a resurgi de l'oubli une nuit, dans un rêve. Et comme je suis sensible à ce que j'appelle de mystérieux messages, que mon petit cerveau ne sait pas décoder avec certitude, je me suis lancé, moi qui ai horreur d' Internet ( bien pratique pourtant ). Voilà, tu sais tout et tu peux même trouver ça très c..., mais ce n'est que moi, ma vérité, ma vision du monde. Ma solitude aussi.

Amitiés

dernières réflexions de la nuit

 

Bonjour à tous,

1) ce forum est en train de devenir un feuilleton réaliste, ce qui n'est pas forcémt désagréable

2) s' il devait inspirer un scénario de (télé)film, il faudra demander des droits d' auteurs pour tous ceux qui l' ont fait vivre

3) je suis étonné qu' un quelconque pisse-vinaigre frustré ne s'y soit pas mêlé pour le (nous) dénigrer, tant il est vrai qu' il est plus facile de démolir que de construire, et en plus, c'est à la mode ( tendance, comme on dit aujourd'hui); il n' y a que des gens de bonne compagnie sur cap-vietnam, contrairement à d' autres ailleurs

4) encore une fois, je tiens à remercier braglaind40 et EVD, la meilleure façon de le faire étant naturellemt  d'être autant disponible pour eux qu' ils l' ont été pour moi : voilà donc qui est dit et écrit chers amis !

Au plaisir de vous lire                jicé

compte-rendu de recherche

 Bjr à tous

J' ai exploré les différentes pistes proposées et posté la même annonce partout où j' ai pu le faire. J' ai aussi eu la possibilité de consulter des listes d' anciens élèves sans pour autant y trouver mon bonheur.

En revanche, j' ai découvert qu'il avait existé une Ecole Française de Cholon, annexe de JJR, où Danielle aurait pu être scolarisée. Mais le mini-site qui lui est consacré est très pauvre en infos: qq photos de classes où je n'ai reconnu personne et pas de liste d'élèves.

Comme dit l'autre, yapuka. Pour l'instant, ma boîte mail est vide, pas même un accusé de réception ou une réponse négative.

Afin de rester fidèle à ma philosophie du présent, je me fixe la fin de l'année comme limite.

Encore merci à tous ceux qui se sont donné la peine de me contacter. Que votre vie soit belle & harmonieuse. 

Amicalement

à propos de limite de recherche

Bjr jicé,
désolé pour mon silence de ces derniers jours mais j'ai été sacrément secoué physiquement (un chaud/froid).
J'ai connu l'annexe de JJR à Cholon ou j'habitais.
et si mes souvenirs sont exacts, après la classe de 7ème (CM2 actuel) les filles allaient à M.C. et les garçons à JJR (tous deux près du palais présidentiel et du Cercle Sportif Saïgonnais).
Mais si j'ai un conseil à te donner, il ne faut pas désespérer par un simple abandon des recherches.
En 1975 ou peu avant, les gens fortunés ont pu fuir la ville (ton amie Danielle, au travers de ses écrits, a t'elle laissé supposer que sa famille faisait partie de cette classe ? A mon avis c'est très probable, ne serait-ce que par le fait d'avoir envoyé leur fille dans un lycée français).
En 1975, lorsqu'on s'est fait virer du pays, nous avons abandonné (en toute logique!) nos deux bonnes.
Après des années de recherches, nous avons fini par retrouver leur trace il y a tout juste 3 ans, soit plus de 30 ans après - Alors ne te décourage pas.
Tu étais surpris par mon pseudo il me semble. Cela, je ne peux te l'expliquer que sur messagerie perso.
Bonne fin de journée et bon courage.

formid

 Salut l'ami (j'ai vraiment du mal avec l'orthographe de ton pseudo!)

Ton message est arrivé alors que je tentais, sans résultat, de retrouver l'adresse de Danielle dans les archives d'un magazine pour enfants. Elle y avait passé  l' annonce à laquelle j'avais répondu, sans savoir pourquoi d' ailleurs, ni en mesurer les conséquences un demi-siècle + tard ( ce qui est normal ).En ce temps-là, on pouvait publier directement sans risque l'adresse de l'annonceur.

Tes encouragements me vont droit au coeur, mais, plus têtu qu' un âne breton, je m' en tiendrai à ce que j'ai dit. En effet, si dans cette affaire je suis mon instinct qui m'a souvent emmené vers des choses intéressantes, je n'en mesure pas moins le côté illusoire et la part d'absurdité. En d'autres termes, les choses se feront d'elles-mêmes... ou pas !

S'il ne devait y avoir du nouveau qu' en 2013 et que je ne sois plus sur le site, je tiendrai parole ( je ne suis pas un homme politique ) et te recontacterai pour t' en faire part.

Au fait, j'ai vu que beaucoup de tes ancien(ne)s camarades avaient émigré au Canada, ce qui m'a étonné au premier abord. Et puis après tout...

J' espère que ça va mieux pour toi point de vue santé.

Bonne soirée, je m' en vais faire un billard, pour changer.

limites élastiques

Salut Jicé,

Mon prénom c'est Alain. Mon pseudo a une toute autre signification.
Beaucoup de mes copains et copines ont effectivement émigré au Canada, en Belgique, en allemagne ou en Suisse, à la suite d'une affaire politique avec la France...Mais c'est une autre histoire.
Cela ne nous empêche pas, chaque année, de nous retrouver aux quatre coins du monde pour un gala d'un week-end bien prolongé.
Tu as décidé de te fixer des limites mais comme le dit mon objet : les limites avec le temps, deviennent plus ou moins élastiques.
En un mot, si un jour (qui sait quand ?), une des copines se souvient de ta correspondante, peut-être que ......
Autre filière à exploiter : tous les élèves des écoles françaises étaient enregistrés. Je ne sais plus très bien si les archives ont été rapatriées à Aix-en-Provence ou à Nantes. Peut-être que tu pourrais essayer cette voie-là ? Le ministère de l'éducation nationale pourra sans aucun doute t'apporter des précisions sur les lieux d'archivages.
Bonne chance.

Le temps de la réflexion

 Bonjour Alain, 

tes arguments n'étant pas négligeables, je me donne encore un peu de temps pour y penser. Mais assez parlé de mon affaire. Je comprends qu' elle t' ait intéressé si tu as habité à Cholon.

Je ne suis jamais allé en Asie du sud-est, je ne connais donc du Vietnam que ce qu'on en dit ou écrit. Mais les nombreuses rencontres que j'ai pu faire sur mon chemin de vie m'ont fait remarquer plusieurs choses.

D'abord, tous ceux qui y  vont en reviennent enchantés, au point pour certains d'y retourner, voire s' y établir.

Ensuite, ceux qui ont connu l' Indochine pour y avoir vécu me donnent toujours l'impression très forte d' en avoir conservé une nostalgie incurable, quelquefois exprimée, le plus souvent suggérée. Mais je connais aussi le cas d'un ex-résident qui y est retourné plus de 40 ans après et en est revenu déçu, déclarant n'avoir rien reconnu et déplorant  "les mentalités ont bien changé".

Et toi? Qu'en penses-tu? Et par rapport à ton propre vécu, quel est ton état d'esprit? Je te rappelle que, si cela m'intéresse, je ne suis pas indiscret , tu me réponds ce que tu veux, si tu le veux.

A +

tout ne peut être dit en quelques lignes

Bjr Jicé,
Pour être franc, je voudrais bien te faire part de ma propre expérience. Mais cela, je ne peux le faire que si tu acceptes de me donner ton adresse mail car il n'est pas bon de dire sur ce site certaines vérités.
Attention : je précise bien qu'il ne s'agit pas de "critiquer" le pays ou un quelconque individu mais de faire part d'une réalité sans aucun parti pris ni préjugé.
Cordialement,

Prudence, prudence

Bonjour Alain,

Dommage que ce site soit si susceptible, mais depuis que j' y navigue, je ne peux m'empêcher d'être agacé par l'attitude complètement indifférente de qq membres avec lesquels j'ai tenté d'entrer en contact. Pas une réponse! Pas même le mot de Cambronne.

De  +, j'ai vu que certains profils étaient fantaisistes, du genre née en 2006, en poste depuis 1912. Et puis on devine aisément que de nombreuses photos sont trop belles pour être authentiques. Bref, c'est tout à fait conforme à la vraie vie, aussi désespérément nul. Et on s'étonne que je n'aime pas Internet ou que je sois un solitaire!

Cet accès de colère passé, je te signale que mon adresse mail figure à la fin de mon avis de recherche "Une amie de CHOLON..." Je t'invite à l'utiliser sans modération ( elle ne saoule, ni n'attaque le foie ), surtout en 2013 quand je serai parti vers d'autres aventures passionnément humaines -- avec des gens bien, si possible.

Pendant que j' y pense, au cas où je n'aurais pas le temps de te prévenir: il y a des (mal)chances que je me retrouve sans possibilité de connexion une bonne dizaine de jours, dans la 2e quinzaine d' octobre. Pas de souci :  je te recontacte dès que c'est rétabli.

Amitiés

Yersin a répondu!

Un mail très sympa m'a été envoyé par un ancien élève. Lui aussi regrette la pauvreté des détails que j'ai gardés en mémoire. Lui aussi m'a indiqué des pistes intéressantes, notamment du côté des USA. C'est étrange, mais j' y avais déjà songé, tout en le déplorant si c'était le cas, vu la qualité de la langue française employée par Danielle dans ses lettres. Dans ma tête de jeunot c'était normal, ça l'est moins aujourd'hui, ce qui renforce ma nostalgiiiiie. Tout ce qui ne me venait pas à l'esprit, faute de maturité, que je lui dirais maintenant que le temps qui nous reste se réduit, se réduit... Quelque part, c'est peut-être tant mieux.

Et elle, qu'aurait-elle à me dire? 

Suites

Bonjour à tous.

Je n'ai pas toujours le temps de répondre

individuellement à ceux qui m'écrivent sur messagerie.

Une précision néanmoins concernant l'adresse

daniellevothi@gmail.com que plusieurs m'ont

indiquée : elle ne correspond pas à la personne

recherchée. Homonymie ou usurpation, peu

importe...

Amitiés et merci à celles et ceux qui suivent cette

affaire, je demeure très touché par votre sollicitude.

Nouveau Envoyer à un ami