Le Culte de la Baleine, une exception vietnamienne?

Vous êtes ici : Le Culte de la Baleine, une exception vietnamienne?

Le littoral du Centre-Sud | Culture

Le Culte de la Baleine, une exception vietnamienne?

Le Culte de la Baleine, une exception vietnamienne?
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Le CulteDepuis 500 ansPratiquez le culte à Vung Tau, Cap Saint JacquesTrouver une baleineDossier

Le Culte

On peut voir  tout au long des côtes depuis la province de Thanh Hoa jusqu'à l'île de Phu Quoc, des temples consacrés aux baleines.
Les pêcheurs vous diront que les ouragans poussent les Vénérables Baleines mortes vers les rivages afin que les hommes leur fassent des funérailles dignes d'elles. En fait découvrir une baleine morte, lui assurer des funérailles apporte la richesse à la communauté. Du temps des rois, à la nouvelle d'un tel évènement, la cour envoyait quelqu'un présenter des offrandes suffisantes pour pouvoir lui faire des funérailles de Grand Roi de la Mer du Sud.

Les embarcations du Centre Vietnam sont d'ailleurs ornées d'yeux de baleines, animal sacré objet de ce culte pré-viet pratiqué par les communautés de pêcheurs.
Ces mammifères marins fréquentent les côtes du pays, et viennent même, selon les témoignages se réfugier dans les baies et les estuaires, à l'abri des typhons pendant la mauvaise saison, qui est aussi celle ou abonde le plancton et le krill, nourriture des baleines.

Les embarcations du Centre Vietnam sont ornées d'yeux de baleines, animal sacré objet d'un culte pré viet pratiqué par les communautés de pêcheurs.
Ces mammifères marins fréquentent les côtes du pays, ils viennent même, selon les témoignages se réfugier dans les baies et les estuaires, à l'abri des typhons pendant la mauvaise saison, qui est aussi celle ou abonde le plancton et le krill, nourriture des baleines.
 

Depuis 500 ans

Nul autre endroit au Vietnam ne compte un aussi grand cimetière de baleines ! Depuis toujours, quand une baleine est retrouvée par les habitants morte échouée sur le rivage, elle est enterrée en suivant une cérémonie rituelle digne d’un dieu.
 
Le cimetière de baleines se trouve dans le village de pêcheurs de Thuân An, commune côtière de Tam Hai, district de Nui Thành, province de Quang Nam (Centre). Ce cimetière a été aménagé sur un vaste terrain de sable blanc, en plein cœur d’une forêt de peupliers éventée à proximité d’une plage.


 Le cimetière de baleines à Tam Hai se trouve sur une vaste aire de sable blanc. Photo : CTV/CVN
 
Le cimetière abrite exactement 529 tombeaux alignés qui chacun arbore une stèle stylisée en pierre. Personne ne connaît avec précision la date à laquelle la première baleine y a été enterrée ni quand le premier tombeau a été construit. Les personnes âgées du village de Thuân An disent que ce cimetière est vieux d’environ 500 ans.

Le doyen du village, Nguyên Thê, 87 ans, raconte qu’au début du XIXe siècle, le roi Gia Long (qui a régné de 1802 à 1820) a sacré une baleine échouée à Tam Hai. Son tombeau se trouve en plein cœur du site. Ce cimetière de baleines a été reconnu comme patrimoine historique et culturel de la province de Quang Nam.


 Une sépulture de baleine dans le cimetière. Photo : CTV/CVN
 
Entre légende et réalité
 
Les baleines comptent parmi les plus grandes espèces animales de la planète et sont présentes dans tous les océans du globe au gré de leurs migrations. À la différence que dans plusieurs régions côtières au Vietnam, elles sont considérées comme l’incarnation du génie de la mer. Selon la conception populaire des pêcheurs, la baleine est une créature marine sacrée et lorsqu’elle apparaît, c’est souvent pour aider et sauver les gens en péril en mer.

Le vieux pêcheur Truong Van Dông, fort de plus de 60 ans d’expérience dans la pêche au large, raconte qu’il y a une dizaine d’années, son bateau a été pris dans un typhon en pleine mer. Par miracle, une baleine est apparue et l’a ramené, lui et son équipage sur la terre ferme. «Chaque fois que les pêcheurs de mon village sont confrontés à une tempête en mer, ils prient pour que les baleines les aident à se sortir de ce mauvais pas. Et ce génie de la mer nous donne de la force lorsque l’on part au large, sachant qu’il veille sur nous», dit-il.

Il est possible d’émettre quelques réserves sur la véracité de ces récits sur les baleines qui sauvent la vie des pêcheurs. Mais qu’importe, puisque de toute façon ces histoires sont transmises de générations en générations dans cette région qui vit entièrement de la pêche.

Dans l’esprit des pêcheurs les plus âgés, les baleines sont, quoiqu’il advienne, un animal légendaire. C’est pour cela que chaque fois qu’une de ces créatures est retrouvée morte échouée sur la plage de Tam Hai, les villageois organisent des funérailles avec des invocations rituelles. Le cadavre est imbibé d’alcool puis placé dans un cercueil fait en bambou avant d’être enterré au cimetière des baleines.


Préparation d’un cercueil en bambou pour la mise en bière d’une petite baleine. Photo : CTV/CVN
 
Une fête dédiée au génie de la mer
 
À chaque arrivée du printemps, les villageois de Tam Hai organisent une cérémonie d’offrandes au cimetière de baleines pour demander aux forces occultes et au génie de la mer beau temps, mer calme et une bonne saison de pêche.

Au 20e jour du 1er mois lunaire, cette cérémonie, appelée aussi la fête de Nghinh Ông, est organisée en grande pompe par les pêcheurs. Au petit matin, les personnes âgées de la région, accompagnées de milliers de pêcheurs, tous sur leur trente-et-un, exécutent au cimetière un rite cultuel consacré aux baleines. Ensuite, un cortège part rejoindre la plage. Sur la mer, plusieurs rangées de bateaux de pêche, grands et petits, ornés de drapeaux et de fleurs multicolores s’agglutinent autour d’un bateau-Dragon sur lequel s’organisent des rites de demande d’une bonne année de pêche.

La fête de Nghinh Ông est ancrée dans la tradition des pêcheurs de cette région côtière, qui viennent prier pour la clémence de la météo, une saison de pêche réussie et la prospérité.

LINH THAO

(source media: lecourrier.vnanet.vn)
 

Pratiquez le culte à Vung Tau, Cap Saint Jacques

Mon Amie et moi avons eu le privilège de visiter un lieu assez extraordinaire: Le "Temple de la Baleine".

Mon Amie a le don de se faire ouvrir toutes les portes et sans même trop insister les grilles de fer se sont ouvertes devant nous par un guide sourd et muet, qui avec des gestes et des grognements significatifs nous a montré les trésors que renfermait cet édifice.

Il s'agit d'un culte très ancien puisqu'il remonte au milieu du XIXème siècle. Ce culte est pratiqué par les pécheurs. Le décor est extrêmement surchargé et Kitch, assez semblable et avec les mêmes animaux mythiques que nous avions vus dans d'autres temples pour d'autres cultes.
Le culte se pratique toujours de la même façon, quelque soit la pagode ou le temple: on salut trois fois les mains jointes, puis on place un bâton d'encens allumé dans un récipient plein de sable prévu à cet effet sur l'Autel.

Deux grandes chasses en bois laqué de rouge présentent les vestiges trouvés sur les plages de baleine, de bébé baleine, et sans doute de dauphin. Ce sont donc une accumulation d'ossements. L'éclairage tamisé donne à cette vision un caractère mystique.

Le guide nous montre le geste rituel à faire: On touche le sommet du crane de la baleine, puis l'on se touche le front au même endroit! "Que la puissance de la baleine pénètre ton âme!" 

On admire une iconographie naïve de qualité, des tableaux qui représente la mythologie de la mer, et des pêcheurs en action.

Le guide très gentil, referme les grilles derrière nous: Nous avons pratiqué le culte de la Baleine.

Les Végétaliseurs

 

Trouver une baleine

Le 04/07/2011, une baleine de 7 tonnes a été retrouvée morte à  60 miles nautiques au Sud dans la province de Ninh Thuan et a été remorquée à terre pour une inhumation solennelle selon les traditions locales.

L'enterrement a été mené le 05/07/2011 après-midi à Phan Rang-Thap Cham Ville conformément aux rites traditionnels destinés à la baleine, qui est considérée comme une créature amicale et respectée.

Le corps de la baleine a été retrouvé vendredi matin par Tran Minh Vu, qui l'a capturée dans la mer.
Adhérant à la pratique traditionnelle, Vu a stoppé sa pêche et a demandé à d'autres pêcheurs locaux de se joindre à lui pour tirer l'animal mort à terre.

Dans la soirée le corps de 7 tonnes et d'une longueur de 18 mètres à été transporté au village de pêche Chu Hai et les préparatifs pour l'enterrement ont été réalisés par les habitants.


Traditionnellement, trois ans après l'inhumation, les restes de la baleine seront exhumés puis acheminés au Temple de baleines dans le village pour le culte.

Les pêcheurs dans le centre-sud du Vietnam pensent que les baleines portent bonheur et donnent toujours de l'aide et du soutien lorsqu'ils sont en  en mer..

tuoitrenews.vn

Dossier

leculte de la Baleine, une exception vietnamienne?

Comments

Un autre beau culte

Ca c'est en anglais mais je le trouve joli
http://www.tuoitrenews.vn/cmlink/tuoitrenews/lifestyle/silver-ring-chu-r...
C'est du centre du Vietnam.
Merci à tous de le lire et voir le video clip

Nouveau Envoyer à un ami