Le Vietnam entre dans le top 10 des destinations des expatriés en 2024, selon l'enquête Expat Insider

Vous êtes ici : Actualité » Société » Le Vietnam entre dans le top 10 des destinations des expatriés en 2024, selon l'enquête Expat Insider

Société

Le Vietnam entre dans le top 10 des destinations des expatriés en 2024, selon l'enquête Expat Insider

Le Vietnam entre dans le top 10 des destinations des expatriés en 2024, selon l'enquête Expat Insider
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Les étrangers à Hô Chi Minh-Ville - Photo d'illustration: thanhnien.vn

Depuis l’année dernière, le Vietnam a amélioré son classement dans tous les indices de l’enquête Expat Insider 2024, se classant 8ème au classement général. La principale raison de l’attractivité du pays en tant que destination pour les expatriés peut se résumer en un mot : finances. Et tandis que les expatriés font l’éloge des indices de facilité d’installation (13e) et de travail à l’étranger (14e), ils doivent s’adapter à une qualité de vie (40e), les essentiels des expatriés tels que la vie numérique, le logement et la langue (29è). Tout bien considéré, le bonheur des expatriés dans leur vie à l’étranger au Vietnam est classé 13ème au monde.

Le Vietnam est le pays le plus abordable pour les expatriés

Dans l'indice des finances personnelles, le Vietnam occupe la première place pendant quatre années consécutives. Le coût général de la vie dans le pays est évalué positivement par 86 % des expatriés, soit plus de deux fois la moyenne mondiale (40 %). La moitié des personnes interrogées au Vietnam (50 %) attribuent même à ce facteur la meilleure note possible, soit de loin la part la plus élevée parmi les expatriés du monde entier.

Il n’est donc pas surprenant que 68 % des expatriés estiment que le revenu disponible de leur ménage est plus que suffisant pour mener une vie confortable – encore une fois, une part record par rapport aux autres pays de l’enquête de cette année (moyenne mondiale : 41 %). Et comparé à 30 % à l’échelle mondiale, seule une proportion relativement faible de 15 % déclare que ce n’est pas suffisant. Cela correspond à peu près aux 18% qui se disent insatisfaits de leur situation financière (vs 26% au niveau mondial).

L'équilibre entre travail et vie personnelle l’emporte sur l’avancement de carrière

Finances et travail sont souvent liés, mais ce qui est remarquable au Vietnam, c’est que moins de la moitié de sa population expatriée travaille à temps plein (46 % contre 57 % à l’échelle mondiale). Environ un expatrié sur cinq (21 %) travaille à temps partiel (contre seulement 12 % au niveau mondial) et une proportion similaire (18 %) est à la retraite (contre 11 %). Pourtant, 38 % des expatriés citent des raisons liées au travail comme principale motivation pour venir dans le pays, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne mondiale de 35 %.

Les expatriés travaillant au Vietnam sont globalement satisfaits de leur situation, ce qui confère au pays une respectable 14e place dans l'indice du travail à l'étranger, soit une amélioration de 15 rangs depuis 2022. L’un des principaux facteurs de la bonne performance du Vietnam est sa 8e place dans la sous-catégorie Travail et Loisirs. Les expatriés sont particulièrement satisfaits de leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée : près de trois sur quatre (73 %) lui donnent une note positive (contre 60 % au niveau mondial).

Un autre point positif est la sous-catégorie Salaire et Sécurité de l'emploi, qui affiche des niveaux de satisfaction supérieurs à la moyenne concernant la sécurité de l'emploi (15e) et l'état de l'économie (20e). Plus particulièrement, environ trois expatriés sur quatre (76 %) estiment être payés équitablement pour leur travail, ce qui est considérablement plus élevé que la moyenne mondiale de 58 %.

"La vie ici est sans stress pour moi, c'est un merveilleux changement par rapport à ma vie professionnelle, qui était très prenante et mouvementée", a déclaré un expatrié britannique.

Pour les perspectives de carrière, le marché du travail local (18ème) et les opportunités de carrière personnelles (14ème) sont perçus sous un jour positif. Près de trois expatriés sur quatre (73 %) déclarent être globalement satisfaits de leur travail (contre 60 % à l'échelle mondiale).

Les gens sympathiques facilitent l'installation

Ne pas faire face à des barrières linguistiques significatives aide certainement à trouver des amis, qui est l'une des sous-catégories de l'indice de facilité d'installation (13e). À 57 %, la part des expatriés qui déclarent qu'il est facile de se faire des amis locaux au Vietnam est nettement supérieure à la moyenne mondiale de 38 %. Cependant, les 51 % d'expatriés qui estiment disposer d'un réseau de soutien personnel au Vietnam restent légèrement en dessous de la moyenne mondiale de 55 %. Pourtant, plus de trois personnes sur cinq (63 %) sont satisfaites de leur vie sociale, alors qu'à l'échelle mondiale, seulement environ la moitié des personnes interrogées (52 %) le disent.

En matière de culture et d'accueil, la part des expatriés qui se sentent chez eux au Vietnam (18ème) et déclarent qu'il est facile de s'habituer à la culture locale (17ème) est supérieure à la moyenne mondiale, mais c'est un autre facteur qui fait que le pays se démarquent : 85 % des expatriés se sentent les bienvenus au Vietnam, soit 22 points de pourcentage au-dessus de la moyenne mondiale de 63 %.

Le meilleur classement du Vietnam dans cet indice se situe dans la sous-catégorie Convivialité locale (5ème). Près de neuf expatriés sur dix apprécient à la fois la convivialité générale (88%) et la convivialité envers les résidents étrangers (89%) ; alors qu'à l'échelle mondiale, seuls 63 % et 61 %, respectivement, disent la même chose de leur pays de résidence.

(Sources info: internations.org & vietnamnet.vn)
 

Nouveau Envoyer à un ami