Vietnam: Le revenu moyen des travailleurs a augmenté de 7,4% au cours des 6 premiers mois de 2024

Vous êtes ici : Actualité » Société » Vietnam: Le revenu moyen des travailleurs a augmenté de 7,4% au cours des 6 premiers mois de 2024

Société

Vietnam: Le revenu moyen des travailleurs a augmenté de 7,4% au cours des 6 premiers mois de 2024

Vietnam: Le revenu moyen des travailleurs a augmenté de 7,4% au cours des 6 premiers mois de 2024
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Sur la photo, les ouvrières du textile à Da Nang pendant leur travail, en juin 2024. À partir du 1er juillet 2024, les salariés du secteur des entreprises verront leur salaire minimum régional revalorisé de 6 %. Photo de : vnexpress.net

Le revenu moyen des travailleurs au cours des 6 premiers mois de 2024 atteindra 7,5 millions de VND/mois (environ 300 dollars US), soit une augmentation de 7,4% par rapport à la même période de 2023, selon un rapport de l'Office général des statistiques.

Au cours du seul deuxième trimestre, le revenu mensuel moyen a atteint 7,5 millions de VND, soit une baisse de 137 000 VND par rapport aux trois premiers mois de l'année mais une augmentation de 490 000 VND par rapport à la même période de l'année dernière. La raison en est que les allocations, primes et avantages supplémentaires pendant le Nouvel An lunaire sont souvent payés au début de l'année.

Le revenu mensuel moyen a augmenté dans la plupart des secteurs économiques, parmi lesquels certains secteurs ont revalorisé les salaires de manière importante : l'approvisionnement en eau, la gestion et le traitement des déchets 9,1 millions (en hausse de 17,4 %) ; production et distribution d'électricité, gaz, eau chaude, vapeur 11,2 millions (+15,2%) ; finance, banque et assurance 12,4 millions (+ 10,6 %) ; activité immobilière 11,2 millions (+ 6,9 %).

Le marché de travail au premier semestre 2024 présente un point positif puisque les travailleurs salariés atteignent 51,4 millions de personnes, soit une augmentation de 195 700 personnes (en hausse de 0,38%) par rapport à la même période de l'année dernière. Le pays se trouve encore dans une période de transition démographique rapide se traduisant par un afflux de jeunes sur le marché du travail, avec un nombre important de personnes en âge de travailler, qui augmente chaque année.

L'ensemble du pays compte encore 1,06 million de personnes en âge de travailler qui sont au chômage, ce qui représente environ 2,27% de la population active et reste inchangé par rapport à la même période de l'année dernière. Le taux de chômage parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans est de 8 %, soit plus de 2,5 fois supérieur au taux de chômage général de la population en âge de travailler du pays. Il s'agit d'une main-d'œuvre jeune et qualifiée, la demande d'emplois est donc élevée et il existe de nombreuses possibilités de choisir le bon emploi plutôt que des emplois temporaires. Le taux de chômage des jeunes urbains est 1,5 fois plus élevé que celui des zones rurales.

Plus de 70 % des travailleurs n’ont pas reçu une formation professionnelle, ce qui constitue un défi majeur auquel le marché du travail est confronté et rend urgent l'amélioration de la qualité des ressources humaines. Les travailleurs informels représentent toujours plus de 65 % de la population active totale du pays, ce qui montre que même si le marché de travail se redresse, il n'est pas durable.

Selon l'Office général des statistiques, l'indice moyen des prix à la consommation (IPC) au cours des 6 premiers mois de l'année a également augmenté de 4,08% par rapport à la même période en 2023. Cet indice a augmenté en raison de nombreux facteurs, notamment les prix des produits alimentaires et des boissons. Les services de restauration ont augmenté de 4 %.

L'indice des prix du logement, de l'électricité, de l'eau, du carburant et des matériaux de construction a augmenté de 5,5%. Dans lequel, le prix des logements loués et des logements occupés par leur propriétaire a augmenté de 4,95 % ; le prix de l'électricité a augmenté de 9,45 % ; l'eau domestique 10,15% ; les matériaux d'entretien du logement ont augmenté de 1,87%.

L'indice des prix du groupe d'éducation a augmenté de 8,58 % en raison de l'augmentation des frais de scolarité dans certaines provinces et villes pour l'année scolaire 2023-2024. Celui du groupe des médicaments et services médicaux a augmenté de 7,07%.

Afin de freiner l'inflation, l'Office général des statistiques recommande aux autorités compétentes d'envisager de ne pas ajuster simultanément plusieurs types de prix de services gérés par l'État, en même temps que l'augmentation du salaire de base du secteur public à partir du 1er juillet. Les ajustements de prix des produits gérés par l'État ne devraient pas être concentrés sur les derniers mois de l'année, lorsque la demande des consommateurs augmente.

(Source info: vnexpress.net)

 

Nouveau Envoyer à un ami