Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

Coutumes vietnamiennes dans le Têt traditionnel

Vous êtes ici : Guide Voyage Asie » Coutumes vietnamiennes dans le Têt traditionnel

Guide Voyage Asie

Coutumes vietnamiennes dans le Têt traditionnel

Coutumes vietnamiennes dans le Têt traditionnel

Mes rubriques

Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Coutumes vietnamiennes dans le Têt traditionnel

Le Tet Nguyen Dan, appelé aussi Tet Ca (le plus grand Tet) est la fête la plus importante des Vietnamiens. Selon les croyances anciennes, tout ce que l’on fait dans les premiers jours de l’année influencera le reste de l’année. Alors, afin d’avoir une bonne nouvelle année avec beaucoup de bonheur, de chance et de succès, les Vietnamiens respectent strictement plusieurs coutumes séculaires suivantes.

1.    Le  culte des ancêtres

Le culte des ancêtres est une croyance répandue au Vietnam. Il est célébré de la façon la plus solennelle, la plus respectueuse lors de la fête du Têt. En fait, les vietnamiens croient que les âmes de leurs parents survivent après leur mort et reviennent sur terre lors de la nouvelle an. Pendant le Têt, on nettoie souvent l’autel et y dispose des offrandes, des plats traditionnels et un plateau de cinq fruits différents pour rendre hommage aux générations précédentes.

2.     Xông nhà (Đạp đất)

C’est une coutume indispensable dans le Tet traditionnel. Selon la conception traditionnelle, le premier visiteur qui rentre dans la maison détermine la chance ou la malchance pour toute l’année. Habituellement, on va choisir une personne dont l’âge convient au signe du zodiaque et à l’âge du propriétaire pour la prier de visiter la maison.

3.      Cueillir de la chance (Hái lộc)

Le matin du premier jour de l’année, lors qu’on sort de chez soi, on va casser une petite branche et cela signifie le symbole de la fortune et de la chance. Pourtant, de nos jours, cette coutume est de plus en plus remplacée par une autre activité qui a le même sens mais respecte mieux la nature. On achète un pair de canne à sucre et le dispose à côté de l’autel des ancêtres jusqu’à la fin du Tet.

4. Mừng tuổi (Lì xì)

A cette occasion, les familles se réunit et espèrent la chance pour cette nouvelle année. Les jours suivants, les vietnamiens ont l’habitude de rendre visite à leurs proches et à leurs amis afin de présenter leurs voeurs pour la nouvelle année. Et nottamment, pour les enfants, le Têt est le moment le plus attendu parce qu’ils peuvent recevoir le lì xì de ses parents. Habituellement , ils reçoivent une enveloppe rouge contenant de l’argent. Ce cadeau symbolise la chance et la santé pour la nouvelle an. En offrant le lì xì aux enfants, les adultes les souhaitent de vite grandir et de bien étudier, tandis que avec les personnes âgées, on les souhaite la longévité.

5. Acheter du sel

On dit toujours que “đầu năm mua muối, cuối năm mua vôi”, c’est-à-dire on achète du sel au début de l’année et de la chaux à la fin de l’année.

Dans la préparation de Têt, outre le nettoyage de la maison, on va repeindre les murs en chaux. En plus, tout comme la croyance des Français, étendre de la chaux vive dans quatre coins de la maison peut empêcher les fantômes et les diables.

Et pourquoi achète-t-on du sel? En effet, le sel symbolise des sentiments chaleureux, l’harmonie dans les relations familiales et sociales. Donc c’est une coutume que l’on ne peut pas oublier dans ces jours là.

6. Demander des lettres graphiques

Ce dernier est une belle tradition qui représente le respect du Vietnamien pour l’éducation. D’une dizaine de jours avant le Têt, on trouve facilement des lettrés qui assoient sur des nattes dans un coin de marché. Il écrit avec un pinceau les caractères “Bonheur”, “Longévité”, “Génie”, des vœux ou des sentences parallèles sur le papier rouge. Cette caractéristique est résumée dans un dicton très connu :

 

“ Thịt mỡ, dưa hành, câu đối đỏ

Cây nêu , tràng pháo , bánh chưng xanh”

(Viande grasse, oignons salés, sentences parallèles

Mât du Têt, chapelet de pétards, banh chung verts)

Propriétaire du blog

Voir le profil de Asiatica Travel

Asiatica Travel

Date d'activation de son blog
4 décembre 2013

Dernière mise à jour de son blog
20 juin 2014, 4:56

Date de naissance :

10 Janvier 2001

Ville de résidence :

Hanoi

Nombre de visites :

12907

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de man031

man031

ho chi minh city

Nouveau Envoyer à un ami