Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

Hat cua dinh: le chant rituel devant la maison communale

Vous êtes ici : Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Art culture » Hat cua dinh: le chant rituel devant la maison communale

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Art culture

Hat cua dinh: le chant rituel devant la maison communale

Hat cua dinh: le chant rituel devant la maison communale
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Le hat cua dinh (le chant rituel devant la maison communale, en français) passe pour être la forme fondamentale du ca trù qui ne se produit, comme son nom l’indique, que dans la cour de la maison communale. Cette forme traditionnelle vient d’être reconstituée à la maison communale de Kenh, dans la ville portuaire de Haiphong.

 

Le hat cua dinh est en fait un spectacle rituel composé de chant, de musique et de danse. Au cours des années 1950, pour des raisons diverses, il a disparu. Bui Trong Hien, chercheur à l’institut de la Culture et des Arts du Vietnam :

« Selon les documents anciens, autrefois dans les villages du Nord et jusqu’aux provinces centrales de Thanh Hoa, Nghe An et Ha Tinh, chaque district comptait en moyenne deux villages de chanteuses de ca trù, lesquelles s’occupaient des fêtes organisées dans leurs maisons communales. Leur chant vénérait le génie tutélaire du village. Mais outre l’aspect spirituel, leur chant évoquait aussi l’amour du pays, l’amour des gens et des contes anciens.»

 


Le hat cua dinh dispose de 14 airs différents que seule une personne parvient encore à mémoriser. Il s’agit du maître Nguyễn Phú Đẹ, 91 ans. Il a décidé de transmettre son savoir aux membres du club de ca trù de Haiphong. Pendant quatre mois, les artistes membres du club se sont rendus chez lui, à Hai Duong, pour apprendre ces airs anciens. L’artiste émérite Do Quyen, présidente du club :

« Il est le meilleur joueur du dan day du Vietnam, et il chante aussi bien qu’il joue de son instrument. Quand il était jeune, il avait énormément pratiqué le hat cua dinh, dont il garde en mémoire les moindres détails. Nous avons vraiment eu une chance en or de l’avoir comme ça, à plus de 90 ans mais toujours aussi alerte et passionné de transmettre. »

 

 

Au bout de quatre mois d’apprentissage, les chanteuses et les musiciens du club de ca trù de Haiphong ont réussi à reconstituer les 14 airs, 14 spectacles du hat cua dinh qui se composent, chacun, de 5 actes, dont le premier est une danse avec les 4 animaux sacrés de la croyance populaire : le dragon, la licorne, la tortue et le phénix.

Cette année, les artistes du club qui ont appris le hat cua dinh avec le maître Nguyen Phu De vont, à leur tour, transmettre leur savoir aux autres. Ils envisagent également de présenter cet art aux élèves lors de leurs activités extra-scolaires, pour les sensibiliser au patrimoine musical des ancêtres.

http://vovworld.vn/fr-CH/Culture-Vietnamienne/Hat-cua-dinh-le-chant-ritu...

 

 

Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 14:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

286023

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Nouveau Envoyer à un ami