Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

Vendredi 29 mai à 18h: Rencontre avec Philippe Franchini à l'occasion de la réédition en mai 2015 aux Editions des Équateurs de son ouvrage Continental Saïgon, paru pour la première fois en 1977. 

Vous êtes ici : Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Art culture » Vendredi 29 mai à 18h: Rencontre avec Philippe Franchini à l'occasion de la réédition en mai 2015 aux Editions des Équateurs de son ouvrage Continental Saïgon, paru pour la première fois en 1977. 

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Art culture

Vendredi 29 mai à 18h: Rencontre avec Philippe Franchini à l'occasion de la réédition en mai 2015 aux Editions des Équateurs de son ouvrage Continental Saïgon, paru pour la première fois en 1977. 

Vendredi 29 mai à 18h: Rencontre avec Philippe Franchini à l'occasion de la réédition en mai 2015 aux Editions des Équateurs de son ouvrage Continental Saïgon, paru pour la première fois en 1977. 
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

 

http://www.librairielephenix.fr/ds/i/s-lab/sprite_detail.gif); background-position: 0% -168px; background-repeat: no-repeat no-repeat;">

http://www.librairielephenix.fr/ds/i/s-lab/sprite_titres.gif); background-position: -1248px 100%;">

Lieu de la rencontre : Librairie Le Phénix,
72 boulevard de Sébastopol
75003 PARIS, métro Réaumur-Sébastopol, lignes 3 et 4 

http://www.librairielephenix.fr/ds/i/s-lab/sprite_titres.gif); background-position: -1248px 100%;"> 

http://www.librairielephenix.fr/ds/i/s-lab/sprite_titres.gif); background-position: -1248px 100%;"> Rencontre avec Philippe Franchini le 29 mai, 18h

Philippe Franchini

http://www.librairielephenix.fr/ds/i/s-lab/sprite_detail.gif); background-position: 100% -56px; background-repeat: no-repeat no-repeat;">Vendredi 29 Mai 2015
à 18h00

S'inscrire

 

Pour la présentation de la réédition de son ouvrage Continental Saïgon.
Nous avons le plaisir d'accueillir Philippe Franchini à l'occasion de la réédition en mai 2015 aux Editions des Équateurs de son ouvrage Continental Saïgon, paru pour la première fois en 1977. 

Le mot de l'éditeur :

Symbole et miroir de l'histoire de l'Indochine, l'hôtel Continental fut le point d'ancrage de tous les aventuriers, les rêveurs et les ambitieux. Son salon, sa terrasse bruissaient des intrigues et des illusions tissées par ces hommes qui ont cédé aux charmes de l'Extrême-Orient, ses promesses de fortune, le parfum du pastis et des tamaris, la fumée brune de l'opium puis celle des canons.

À travers l'histoire de sa famille - son père corse propriétaire du fameux hôtel et sa mère vietnamienne - c'est tout le Saigon des années 1930 à 1970 qui ressurgit : la vie quotidienne des Vietnamiens, la tragédie du métissage, le crépuscule du "règne des Blancs", la prospérité et les désillusions, la corruption et le sang.

Poste d'observation des personnalités militaires et politiques, journalistes, écrivains et cinéastes, le Continental est un lieu d'envoûtement par lequel sont passés Segalen, Malraux, Mayréna, Lucien Bodard, Graham Greene, Pierre Schoendoerffer, Jacques Laurent, Jean Lartéguy, Raoul Coutard ou encore Jacques Chancel.

Récit magnifique et poignant d'un témoin privilégié de l'Histoire et de ses coulisses, de l'Indochine française à la révolte de 1930, de la chute de Saigon à la guerre du Vietnam, Continental Saigon est un livre devenu mythique. Depuis sa première publication en 1977, il incarne autant les fantasmes de cette luxuriante et mystérieuse Indochine que le rêve colonial brisé. 

« A la terrasse du Continental, on prenait en quelques heures la température de la ville, la mesure de son chaos et de sa folie. » 

Philippe Franchini est né à Saigon. De 1965 à 1975, il a dirigé le Continental Palace. « Peintre par vocation, écrivain de profession, hôtelier de circonstance » (Bernardo Valli), l'auteur est avant tout un Eurasien déchiré par sa double culture mais nourri par le démon de l'aventure.
Lien obligatoirement pour s’inscrire à l’évènement : 
http://www.librairielephenix.fr/livres/continental-saigon-reedition-9782849904008.html

PARCOURS DE PHILIPPE FRANCHINI
Philippe Franchini est né à Saigon, de père corse (Mathieu Franchini, directeur de l’Hôtel Continental) et de mère vietnamienne (Le Thi Trong, de la province de Mytho).  
Il passe son enfance et son adolescence en Indochine, qu’il quitte en 1946 pour suivre des études universitaires à Paris (Sorbonne, licence de lettres puis D.E.S. d’Histoire).
 Années 50-60 : artiste peintre 
 Il expose en galerie (galerie Pierre Domec, Paris), dans plusieurs salons (Art Sacré, Jeune Peinture, Mai, Automne, Biennale de Paris), et à l’étranger (Hollande, Suisse). Il participe également à diverses activités artistiques, notamment la réalisation d’un film de court métrage (« Noir sur sang ») projeté au festival de court métrage d’Evian. Il se lie d’amitié avec le peintre François-Xavier Fagniez.
Il retourne à Saigon (Sud Viêt Nam) en 1965 pour y diriger l’Hôtel Continental.
1965 – 1975 : dirige l’Hôtel Continental à Saïgon
L’Hôtel Continental est alors le célèbre point d’ancrage de voyageurs, d’écrivains, d’aventuriers (Segalen, Malraux, Bodard, Jacques Laurent, James Jones, etc…) et de journalistes. C’est à cette époque que Philippe Franchini se lie d’amitié avec les réalisateurs Raoul Coutard, Ange Casta, les journalistes Marcel Giugliaris, Corrado Pizzinelli, Bernardo Valli, Egisto Corradi, Oriana Fallacci, Tiziano Terzani, James Burnett, Jean-Claude Pomonti, Christian Hoche, Jon Randal, Edward Behr…
Tout en dirigeant l’hôtel, il poursuit ses activités de peintre : il expose à Hongkong et aux Etats-Unis, s’initie à la calligraphie chinoise.
Il tourne plusieurs courts métrages (16mm), dont « Tam Quât », et « Hôtel Bambou », sélectionné au festival du Film d’Art 1968 de Tokyo (tous films à Pathé-Archives). 
Il quitte Saïgon en avril 1975 pour s’installer à Paris.
1975 – aujourd’hui :
écrivain et auteur à itinéraires multiples 
Depuis 1975, il se consacre essentiellement à l’écriture (Histoire, essais, romans, cf rubriques correspondantes), tout en collaborant à des ouvrages de photographies et à des films. Il collabore également avec le journal Le Monde (années 80 – dessins, en lien avec Paul-Jean Franceschini) et le magazine L’Express (années 90 – critiques littéraires).
Philippe Franchini vit aujourd’hui à Paris et à Ajaccio avec son épouse Limen, avec qui il a eu trois enfants (Anne, Mathieu, Léna). Ses deux dernières parutions en date : une enquête policière du fameux Poulpe, intitulée Quatre Corses Majeurs (éd. Baleine – mai 2013), et la réédition de son essai Métis (éd. Baleine – mai 2014). 
http://philippefranchini.unblog.fr/parcours/




 

 

 

 
 

 

Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 15:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

470775

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Nouveau Envoyer à un ami