Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

Fillette brûlée au napalm : le photographe retourne sur place (avec un smartphone)

Vous êtes ici : Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Histoire du Vietnam » Fillette brûlée au napalm : le photographe retourne sur place (avec un smartphone)

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Histoire du Vietnam

Fillette brûlée au napalm : le photographe retourne sur place (avec un smartphone)

Fillette brûlée au napalm : le photographe retourne sur place (avec un smartphone)
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

 Qui n'a jamais vu cette photo ? Trang Bang, au Vietnam, 8 juin 1972 : le photojournaliste Nick Ut saisit l'horreur de jeunes enfants frappés par une attaque au napalm. Au centre de l'image (recadrée), il y a cette petite fille nue, grièvement brûlée, inoubliable. En quelques jours l'image va faire le tour du monde comme une onde de choc, et la fillette deviendra icône.

 
Trang Bang, au Vietnam, 8 juin 2015 : quarante-trois ans plus tard, Nick Ut revient dans le village près duquel il a pris son célébrissime cliché. Le décor est bien différent : un banal trafic routier remplace la scène de guerre. Sur le plan photographique aussi, les choses ont évolué : à la demande d'Associated Press, le photoreporter de 64 ans va effectuer des prises de vue avec un smartphone et les publier en direct sur le compte Instagram de l'agence américaine, qui en fait le récit surson blog.
 
Renversement de situation : Nick Ut photographié sur la route de Trang Bang (Na Son Nguyen/AP/SIPA)
 
 Voici quelques unes des images postées par Nick Ut :
 
("La pagode de Cao Dai, où Kim Phuc et d'autres enfants jouaient avant que le napalm ne détruise sa maison.") 
 
 ("Nguyen Thi Thanh a 24 ans et ne sait rien de la guerre, mais elle travaille dans une boutique de noix de coco près de l'endroit où j'ai photographié Kim Phuc.")
 
 ("Pham Thi Sang a 72 ans et a vécu près de chez Kim Phuc. Sa maison a été détruite par les bombes. Après la guerre, elle a ouvert un commerce non loin.")
 
 ("Voici Ho Van Bon, 54 ans. C'est le cousin de Kim Phuc, on le voit courir sur la photo de 1972, à droite.  Son bras gauche et une partie de son corps ont été brûlés par le napalm.")
 
("Anguyen Thi Dam, 58 ans, est la belle sœur de Kim Phuc. Elle est mariée au frère de cette dernière, Phan Thanh Tam, qui apparaît à gauche sur la photo de 1972. Il a perdu un œil à cause du napalm, et a lancé ce restaurant de nouilles après la guerre. Il y vit avec sa famille.")
 
Photo de making-of : Nick Ut délaissant son Leica au profit d'un smartphone.
 
Sur son blog, Associated Press fait commenter cette séance photo par un spécialiste du storytelling visuel, David Campbell :
 
Imaginez ce qui se serait produit en 1972 avec la technologie de 2015. Certaines des personnes échappant au napalm auraient eu leurs propres smartphones. En 1972, on voyait des images méticuleusement sélectionnées et éditées, qui représentaient des moments très isolés. Aujourd'hui, nous aurions un champ de vision plus large, une échelle de temps plus détaillée, et une compréhension des événements plus importante."Des pleurs de Kim Phuc à ceux de... Paris Hilton
 
Avec Kim Phuc, la petite fille de son image, le photographe vietnamien commémore régulièrement cette journée fatidique du 8 juin 1972. Ils ont établi un lien d'autant plus fort que le photoreporter avait contribué à sauver la vie de l'enfant en l'emmenant à l'hôpital et en s'assurant qu'elle serait soignée rapidement. Ci-dessous, une photo de leurs retrouvailles en 2012, à l'occasion du quarantième anniversaire de leur rencontre sur la route de Trang Bang. À gauche figure My Le, le docteur qui a soigné la petite Kim Phuc.
 
La Vietnanienne, désormais quinquagénaire, vit au Canada. Elle est ambassadrice de bonne volonté de l'Unesco et mère de deux enfants. Nick Ut, quant à lui, est basé à Los Angeles et travaille toujours pour Associated Press. À des années-lumière des pleurs de Kim Phuc après le déluge de napalm, il a photographié en 2007 les larmes de Paris Hilton, alors que la starlette était emmenée au tribunal. C'était... un 8 juin.
 
http://tempsreel.nouvelobs.com/photo/20150609.OBS0453/fillette-brulee-au-napalm-le-photographe-retourne-sur-place-avec-un-smartphone.html
 

Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 15:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

357526

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Nouveau Envoyer à un ami