Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

La fête de la première lune

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Societe

La fête de la première lune

La fête de la première lune
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

 Traditionnellement parlant, le quinzième jour du premier mois lunaire marque la clôture de la période de festivités du Nouvel An lunaire et le début d’une nouvelle saison de labeur. La lune entre alors dans sa première lunaison. En l’honneur de ce jour, les Vietnamiens préparent un repas qu’ils présentent aux ancêtres.

 

 

Un repas typique pour le quinzième jour du premier mois lunaire


Pour les Vietnamiens, le quinzième jour du premier mois lunaire est extrêmement important, pas seulement parce qu’il correspond à la première lunaison de l’année, mais aussi parce qu’il donne lieu à une fête au cours de laquelle les jeunes générations rendent hommage à leurs ancêtres.

En général, les préparatifs commencent la veille. D’aucuns estiment que cette fête est plus importante que le Têt. Aussi, tous les membres d’une famille cherchent-ils à se réunir autour de l’autel des ancêtres pour y brûler des bâtonnets d’encens. Bui Xuan Dinh, de l’Institut national d’ethnographie : « C’est un cas intéressant d’interférence culturelle entre la Chine et le Vietnam. On appelle cette fête fête des lanternes parce que ce jour-là, les Chinois accrochent des lanternes multicolores à la tombée de la nuit, ce qui ne se fait pas au Vietnam. Chez nous, on dit souvent  que le premier mois lunaire est consacré aux festivités et que ce jour de fête marque  la clôture de cette grande pause qui a déjà durée tout au long des deux premières semaines lunaires. De plus, c’est aussi l’occasion pour les vivants de rendre hommage aux morts et aux ancêtres. Ils préparent des plats traditionnels pour les présenter sur l’autel. D’un foyer à un autre, c’est plus ou moins cossu, naturellement. »      

 

Quels sont-ils, ces plats traditionnels ? Il y a bien sûr l’incontournable banh chung (gâteau de riz gluant), trois ou quatre sortes de potages, trois assiettes de viandes revenues avec des légumes verts. Pour ce qui est des plats sucrés, il y a aussi des boulettes de riz gluant, cuites à l’eau, dont la forme arrondie symbolise la plénitude, la   chance et l’harmonie de la famille. 

 

En général, les potages varient selon les régions, mais restent le symbole de l’union de la famille. Le Thi Van, une habitante de l’arrondissement de Tây Ho, nous parle des préparatifs :  « On met sur l’autel des ancêtres non seulement des fruits, des fleurs mais aussi un repas aussi copieux que possible. Outre les plats traditionnels que sont le banh chung, les nems, le poulet, les potages, les pâtés de viande hachée, je prépare également des boulettes de riz gluant sucrées et des compotes de haricot vert en guise de dessert.  Dans l’esprit des Vietnamiens, le quinzième jour du premier mois lunaire est considéré comme l’occasion pour dissiper les dernières traces de malheur de l’année précédente et de s’attirer chance et bonheur pour la nouvelle année naissante. »     

 

Des boulettes de riz gluant et des compotes de haricot vert

 

Pour préparer l’autel, Van se lève dès le petit matin du quinzième jour afin de pouvoir choisir des plus belles fleurs du marché. La confection des plats sucrée a débuté la veille avec sa fille et sa belle- fille. Selon elle, la participation de tous les membres de la famille exprime est une marque de respect vis-à-vis des ancêtres.    


« Les potages sont incontournables. Parmi les trois potages du plateau, on aime beaucoup celui aux graines de lotus avec des agarics de senteur. La plupart des gens peuvent manger les graines de lotus, qui sont particulièrement appropriées pour les personnes âgées, les personnes faibles, celles qui souffrent d’insomnie, de perte d’appétit…. C’est un met qui rend l’esprit dispos !... »       

 

Il existe encore une autre façon de préparer cette première pleine de l’année : avec des plats végétariens. D’après la pensée bouddhique, après 14 jours de vacances et de repas copieux, le quinzième jour du premier mois lunaire est l’occasion de se purifier l’âme et l’esprit. Et pour cela, rien de tel que du riz gluant cuit à la vapeur, du banh chung et des nems à la végétarienne ou encore des boulettes de riz gluant sucré.

 

http://vovworld.vn/fr-ch/Magazine-Dimanche/La-fete-de-la-premiere-lune/317048.vov



Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 15:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

359442

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Nouveau Envoyer à un ami