Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

La grâce présidentielle, une mesure clémente de l’Etat vietnamien

Vous êtes ici : Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Societe » La grâce présidentielle, une mesure clémente de l’Etat vietnamien

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Societe

La grâce présidentielle, une mesure clémente de l’Etat vietnamien

La grâce présidentielle, une mesure clémente de l’Etat vietnamien
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Depuis l’adoption par l’Assemblée nationale en 2007 de la loi sur la grâce présidentielle, des milliers de prisonniers ont été graciés et réintégrés dans la communauté. Cette année, à l’occasion de la 70ème fête nationale, le 2 septembre, 18 mille prisonniers seront libérés avant terme. C’est un chiffre record qui illustre la politique de clémence souhaitée par le parti et l’Etat.

A l’annonce de la décision du président de la République d’exercer la grâce présidentielle, les ministères de la Sécurité publique, de la Justice, le Parquet populaire suprême et la Cour populaire suprême se sont activés pour veiller à ce que ce dispositif soit exercé conformément aux stipulations de la loi. Le travail de grâce présidentielle de 2015 est dirigé par le vice-Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président du Conseil central de la grâce. Les conditions de la grâce 2015 ont été publiées dans la presse et communiquées à chaque  détenu.

Ce sont d’abord les prisonniers qui élisent eux-mêmes qui parmi eux mérite la grâce présidentielle. Selon le général Nguyễn Ngọc Bằng, directeur du département général de l’exécution des peines pénales et de l’assistance judiciaire, rattaché au ministère de la Sécurité publique, la grâce doit être appliquée aux bonnes personnes sans distinction de nationalité, de manière rigoureuse, transparente et juste. « Les prisonniers qui réunissent les conditions nécessaires seront graciés. Il n’est pas question de gracier ceux qui ne répondent pas aux critères fixés. Nous examinons les dossiers, au cas par cas et nous enverrons la liste ainsi constituée au conseil consultatif sur la grâce  avant de l’adresser au président de la République. Les prisonniers étrangers bénéficieront du même dispositif  et seront graciés de la même manière que les Vietnamiens», a dit Nguyễn Ngọc Bằng.

Un acte humaniste

La grâce présidentielle a des effets positifs. Sur le plan social, elle encourage les prisonniers à observer une bonne conduite pour pouvoir bénéficier de cette mesure et retrouver plus rapidement leur famille et réintégrer la communauté. Selon les chiffres fournis par le ministère de la Sécurité publique, en 2013, le taux de récidive chez les prisonniers graciés n’était que de 0,73%. Bien qu’un grand nombre de prisonniers soit libérés avant terme, la situation politico-sécuritaire et l’ordre social dans les localités du pays restent assurés. Cette mesure a aussi permis de renforcer la confiance du peuple dans la politique de clémence et d’humanisme du parti et de l’Etat vietnamiens.

Sur le plan économique, la libération précoce des prisonniers permet de réduire les dépenses budgétaires et de décharger les prisons.

Sur le plan politique, la transparence dans les conditions d’octroi de la grâce  auprès de la presse vietnamienne et étrangère et l’organisation des visites dans les prisons ont aidé les organisations internationales des droits de l’homme à mieux comprendre la politique humanitaire et clémente du parti et de l’Etat vietnamiens vis-à-vis des prisonniers.

Pour une bonne réinsertion des prisonniers dans la communauté

Outre leur libération précoce, le parti et l’Etat vietnamiens veillent aussi à la réinsertion des prisonniers  dans la communauté. Le général Nguyễn Ngọc Bằng d’ajouter: « Le président du conseil consultatif central sur la grâce demande aux localités d’accueillir les prisonniers graciés et de leur créer des conditions favorables à leur réinsertion dans la communauté. Il faut les  aider à trouver des emplois,  leur éviter de nourrir des sentiments qui conduiraient à la récidive. »

La majorité des prisonniers graciés a envie de recouvrer une vie honnête, de jouir d’une vie stable  et de réintégrer rapidement la communauté. Plusieurs d’entre eux participent à des activités humanitaires et ont reçu un accueil  favorable de la société.

Cette année, 18.000 prisonniers seront libérés avant terme. Ils seront soumis aux épreuves de réinsertion sociale  mais pourront, grâce à la clémence et à l’humanisme de l’Etat vietnamien, reconstruire leur vie pour redevenir des citoyens utiles à la société.

http://vovworld.vn/fr-CH/Chronique-du-jour/La-grace-presidentielle-une-mesure-clemente-de-lEtat-vietnamien/362241.vov

 

 

 


 

Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 15:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

359349

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Nouveau Envoyer à un ami