Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

Hanoï, la frénésie d’une ville qui ne dort jamais.

Vous êtes ici : Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Tourisme au Vietnam » Hanoï, la frénésie d’une ville qui ne dort jamais.

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Tourisme au Vietnam

Hanoï, la frénésie d’une ville qui ne dort jamais.

Hanoï, la frénésie d’une ville qui ne dort jamais.
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

 

J’étais partie pour vous faire un seul article car le voyage a duré peu de temps donc je m’étais forcée à faire une petite sélection sur près de 1000 photos. Puis en écrivant, comme j’avais fait pour les Etats-Unis, je n’ai pas pu m’empêcher de transformer l’article en journal de voyage, donc pour vous éviter le roman je vais faire 2 articles, en plus de l’introduction. Plus que vous présenter des photos, des lieux, des restaurants, j’ai bien envie de vous raconter les petites aventures qui me rappellent le joli boulet que je peux être parfois, et mes ressentis durant tout le voyage, donc pardonnez d’avance mes digressions mes petits lapins.

 

Un vol et une arrivée qui resteront gravés dans ma mémoire

Nous arrivons à Hanoï après 11 heures de vol avec un décalage horaire de 5 heures. Nous volons donc en pleine nuit vietnamienne, mais à Paris nous sommes au beau milieu de l’après-midi. Il faut savoir que je ne dors jamais en avion, pour mon retour de San Francisco entre les vols et les escales je suis restée éveillée plus de 50 heures. Et je n’ai jamais fait de sieste de ma vie, j’en suis incapable. En ajoutant à cela que j’ai parfois du mal à dormir seule à l’étranger, j’avais anticipé en demandant des somnifères légers à mon médecin. L’avion est dans le noir complet, tous les gens dorment, le vrombissement de l’avion m’obsède, je suis bientôt à la fin des seuls épisodes de Orange is The New Black que j’ai téléchargé, et j’ai fini de lire le guide sur mesure de Comptoir des Voyages. Je ne sais pas quel est l’effet des somnifères donc je ne les touche pas, ce serait con de prendre des risques à 2000 kilomètres d’altitude. Les heures passent et le désespoir s’empare de moi, il ne reste que 4 heures avant l’arrivée, je sais que si je ne dors pas je serai fatiguée dès le début du séjour. Je prends un demi cachet. Résultat 30 minutes plus tard ? Je ne dors toujours pas mais je suis un peu stone, ça n’arrange pas mes histoires tout ça. On arrive 3 heures après, les effets du cachet s’estompent peu à peu mais persistent, on prend le taxi et sur le chemin de l’hôtel on s’arrête à un petit marché aux fleurs. On ressort du marché, les lunettes que j’avais sur le nez n’y sont plus, oui j’ai réussi à perdre mes lunettes de soleil préférées 20 mn après avoir posé les pieds sur le sol vietnamien. Le ton est donné, Jess le boulet, a encore frappé. Autant mes amis et ma famille le savent, autant mes nouveaux copains blogueurs (Estelle, Osmany et Anne) n’étaient pas encore au courant.

Ce qui est sûr, est que je me souviendrai toujours de mon arrivée au Vietnam, et de ce joli petit marché typique.

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Marché dans les rues, vieilles dames qui travaillent

Arrivée au Church Boutique Hotel et acclimatation au climat.

Quand tu arrives à l’hôtel après avoir découvert le climat d’Hanoï à 7h00 du matin, et que tu découvres le climatiseur t’as presque envie de le prendre dans tes bras et le demander en mariage. « Oh climatiseur comment je ferai sans toi, reste avec moi pour toujours ». Il ne voulait pas, première fois qu’on me met un vent (forcément venant d’un climatiseur, le vent, le froid tout ça)(humour niveau -4 activé). Quelques minutes après avoir quitté l’avion, je ne ressemblais déjà plus à rien avec ma frange frisottante sur mon front dégoulinant, tu captes le niveau de glamour qu’on peut atteindre dans cette ville quand on a le potentiel capillaire des Jackson Five ? Les 5 réunis j’entends. Je pense à ma grand-mère et sa technique du foulard quand elle cuisine, allez c’est parti je cache la misère et j’évite de penser que je ressemble à Zoubida devant son couscous (mami, je t’aime, sache-le). Fort heureusement je regarde vite fait une vidéo Youtube sur l’art d’attacher son foulard pour ressembler à une vraie blogueuse mode, j’y arrive à moitié, c’est déjà ça.

 

De la soupe au petit-déjeuner et une circulation qui défie toute logique

C’est parti pour le petit déjeuner traditionnel vietnamien, un phô, un bouillon avec du boeuf et des nouilles. Surprenant quand pour toi il est 8h du matin mais je m’adapte et mange tout, c’est très bon. S’en suit une promenade dans la ville tout l’après-midi, on commence par ce que je préfère, découvrir les rues habitées et les marchés qui bouillonnent hors des sentiers touristiques de la ville avec un guide local.

On découvre rapidement le gros bordel organisé que représente la circulation dans cette ville. Des Scooters qui arrivent de partout, dans tous les sens, avec parfois toute une famille réunie dessus, et l’absence totale de code de la route. Le concept de passage piéton à Hanoï c’est surfait. Les centaines de scooters qui défilent ne s’arrêtent pas, et passent leur temps à klaxonner, à nous de les contourner pour se frayer un chemin. A CHAQUE intersection, à chaque manoeuvre, un coup de klaxon. Même si rien ni personne n’est devant eux, c’est comme ça. Le stress dans un Paris en plein samedi après-midi, c’est une balade de plaisance à la campagne en comparaison. Si au début j’ai trouvé cela très agaçant, à la fin des 2 jours j’avais fini par m’y habituer, je pense que c’est une ville qu’on apprend à aimer de jour en jour.

Phô soupe vietnamienne bouillon nouilles de riz et boeuf. restaurant petit déjeuner à Hanoï
Phô soupe vietnamienne bouillon nouilles de riz et boeuf. restaurant petit déjeuner à Hanoï
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.

Découverte de rues à l’esthétique surprenante

L’autre grosse surprise est leur utilisation des câbles électriques dans la rue, c’est peut-être dangereux mais je trouve ces amas de fils curieusement très jolis. Ils contribuent à l’identité et le charme des zones urbaines au Vietnam.

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.

J’apprécie beaucoup l’esthétique très roots de la ville, je dois vous dire que pendant tout le séjour je me suis souvenue de tous les films d’arts martiaux que j’adorais regarder petite, JCVD si tu me lis, j’ai beaucoup pensé à toi. On retrouve cette atmosphère très particulière qui se dégage des films classiques asiatiques, un peu comme on va à New York après avoir connu Friends et des films américains.

Nous visitons des galeries propaganda où nous découvrons des affiches communistes, si vous êtes sensibles à ce type d’affichage c’est un souvenir à emporter impérativement avec soi.

Sur le chemin on découvre une boisson locale, du jus de cannes pressé à la minute, on nous dit de nous méfier des glaçons, paraitrait qu’on peut contrarier notre estomac. Seulement il est difficile de trouver une boisson réellement fraiche dans ce coin donc j’ai fini par en prendre à la fin du séjour, je sais que j’ai l’estomac assez solide et au pire je me dis que les symptômes se manifesterons à mon retour en France. (Ce ne fut pas le cas et si ça avait été le cas je ne vous l’aurais pas dit, je tiens à garder un peu de dignité quand même.)

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.  Sucre de cannes pressé
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Marché dans les rues, vieilles dames qui travaillent
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Marché dans les rues, épices variées

Attachement culturel très fort et omniprésence religieuse

On visite un temple bouddhiste, Tran Quoc, la plus vieille Pagode de la ville, où des vietnamiens se réunissent pour prier et chanter. Leur rapport à la religion est omniprésent, partout, tout comme leur fort attachement à une culture aussi ancrée que riche. Je suis touchée par les gens qui se vouent corps et âme à une croyance, qui ont l’intime conviction que la mort n’est qu’une étape parmi d’autres. Nous pouvons voir une cérémonie où des encens sont allumés en mémoire des êtres partis, en tant qu’ancienne « croyante » je sais à quel point croire en quelque chose peut nous aider à avancer et faire face à ce qui peut sembler insurmontable. Je parlais de la condition politique et économique du pays qui m’attristait, mais la population compense sa situation et trouve son bonheur grâce à sa façon d’aborder la vie. Je ne connais rien aux bouddhisme et même si je pense que la religion est à prendre avec des pincettes, plus que des règles sacrées basées sur une époque déjà bien révolue, elle repose avant tout sur de nombreuses valeurs, précieuses en tout temps. Le respect de l’autre, la compassion, la générosité, le courage, … bref au delà des dérives qu’elle peut engendrer et quoi qu’on en pense elle peut véritablement aider des gens. Aborder la religion sur un blog est surement complètement con mais je me contente de survoler la surface d’un aspect capital d’un pays comme le Vietnam.

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
C00A8106
C00A8126
C00A8130

La visite du mausolée d’Ho Chi Minh est également au programme, ce n’est pas ce que je préfère mais il faut bien voir des monuments, si Comptoir des Voyages nous emmène avant tout hors des sentiers battus en pleine immersion, leur particularité est d’adapter complètement le voyage à chaque personne. Dans un voyage découverte comme celui-ci il est normal qu’ils nous montrent un panel du type de visites qu’ils peuvent offrir. Ils m’ont impressionnée !

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.

Une jolie ville tout en paradoxes

On se dirige maintenant vers le pont français imaginé par notre cher Gustave Eiffel, emprunté par des milliers de scooters qui défilent à toute heure, à cet endroit l’effervescence explosive de la ville est à son comble. Nous marchons sur de minces trottoirs entourés d’un brouhaha permanent, une véritable fourmilière recouvre la route, les trains roulent sur des rails qui respectent les même normes de sécurité que les câbles électriques suspendus dans la ville. D’un côté la route, ce métal imposant, de l’autre des champs où quelques paysans travaillent, puis des toits en taule de toutes les couleurs à perte de vue.

C’est beau, grisant, ces photos sont très représentatives de cette ville où se côtoient jolis paysages naturels et infrastructures qui bien que marquées par le manque de moyens ou abandonnées s’avèrent pleines de charme.

Nous longeons le pont, je fais face à la première claque du voyage, je reste en retrait pour mes photos, mais aussi pour observer ce qui m’entoure, sous le coup d’une émotion inévitable quand on arpente ce pont. Certes nous n’avons pas vu la belle baie d’Along qu’il faut en principe impérativement visiter en voyage au Vietnam, mais je reste persuadée que la visite de ce coin a été tout aussi riche et percutante. Comme je le disais dans le premier article de la série, la beauté pure d’un paysage peut être spectaculaire, mais la beauté ambivalente d’une ville comme Hanoï peut l’être tout autant.

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Pont Français Gustave Eiffel
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Pont Français Gustave Eiffel
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Pont Français Gustave Eiffel
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Vieux monsieur qui mange dehors
C00A8186
Photo Hanoï ViePhoto Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Champs et prairies où les paysans travaillent tnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï.
 

La journée touche à sa fin, la nuit prend le relai et bat son plein

On termine cette première journée dans les rues du vieux Hanoï où se mélangent les odeurs des petits plats servis dans tous les boui-boui, où des feux sont allumés en pleine rue en l’honneur de quelque cérémonie, où les bières tièdes s’enchaînent sur les tables autour desquelles les gens s’assoient tous sur de tous petits tabourets. Nous dégustons ensuite notre premier vrai repas vietnamien au restaurant Ly Club.

Photo Hanoï Vietnam - voyage blog trip avec l'agence de voyage Comptoir des voyages. Photographie. Visite du Vietnam, hanoï. Street Food bière vietnamienne dans les rues de Hanoï

Plus tard, la nuit tombe, il fait toujours très lourd et humide mais les vietnamiens sont habitués, nous aussi finissons par nous y habituer. Les lumières scintillent de partout, les rues sont étrangement plus bondées que la journée, pas question de rester enfermés chez eux.

Le soir, à Hanoï, on profite, on s’amuse, on respire, on se rassemble, on danse, on fête la vie.

Suite au prochain épisode…

http://dollyjessy.com/2015/08/02/hanoi-la-frenesie-dune-ville-qui-ne-dort-jamais-2/



 

Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 15:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

491154

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Nouveau Envoyer à un ami