Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

l'art périlleux de la traversée d'une rue

Vous êtes ici : Traité du Zen et de l'entretien des motocyclettes » l'art périlleux de la traversée d'une rue

Traité du Zen et de l'entretien des motocyclettes

l'art périlleux de la traversée d'une rue

l'art périlleux de la traversée d'une rue
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Au Vietnam, la traversée d’une rue par le piéton, même sur le passage clouté, se fait à ses risques et périls et l’acte de la traversée n’engage que lui, il ne peut invoquer à aucun moment l’exercice d’un droit ou d’une priorité.

 

La rue est un lieu de partage régi par la nécessité et non pas par le droit (au sens du droit romain). il n’y a de code de la route au sens européen du terme, mais son absence ne veut pas dire que c’est le code de la jungle qui s’applique, il y a bien un code … c’est le code non écrit que nul n’est censé ignoré

Ce qu’il faut savoir : c’est un espace où tout un chacun exerce son activité de vie qu’il souhaite en partageant cet même espace par autant de personnes qui s’y trouvent à un instant donné, sans se mettre et mettre en danger autrui.  C’est un peu « abscons » comme explication. Pour les collègues informaticiens qui me comprendront tout de suite  si je leur disais que c’est rien d’autres que l’application des règles qui régissent « l’allocation dynamique de la bande passante ». Je recommence en d’autres termes : Sur la route, dans la rue, personne ne s’arrête, tout le monde doit s’efforcer de s’éviter. Contrairement à d’autres lieux sur terre, comme à Paris par exemple où tu dois traverser la rue en courant pour sauver ta vie, il ne faut jamais ICI traverser en courant (faire cela, c’est signer ton arrêt de mort). Il faut traverser LENTEMENT.

Primo : on doit juger intuitivement que c’est bon moment pour se lancer (la décision n’engage que toi).

Secundo : qu’on pense que les conducteurs sur la route ont bien compris ton intention de traverser.

Tertio : ces  mêmes conducteurs vont réagir en prenant la décision, soit de ralentir pour te concéder le passage, soit de poursuivre sa course tout en conservant leur allure en décidant de t’éviter SOIT  par la droite SOIT par  la gauche. La  prise de décision de ces conducteurs requiert un temps de latence, ce temps de latence lui est donné  par la lenteur de ta traversée. Contre toutes les lois de la probabilité, si tu cours, le conducteur te fonce dessus !

Maintenant passons aux travaux pratiques par la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=7iLP6iAFfc4&feature=related

You want to cross a road in Vietnam. Trust in God, take a deep breath, close your eyes, clench your buttocks, and pray!!

Propriétaire du blog

Voir le profil de khoapham

khoapham

Date d'activation de son blog
26 décembre 2011

Dernière mise à jour de son blog
4 janvier 2012, 19:22

Date de naissance :

29 Septembre 1960

Ville de résidence :

Hoi An

Nombre de visites :

15434

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Ses derniers albums photos

Nouveau Envoyer à un ami