Votre Blog Vietnam , personnalisé et gratuit pour  votre association, votre projet, votre voyage, votre restaurant, votre famille,votre société ou tout simplement pour parler de toute chose se rapportant au Vietnam. Gérez  commentaires, vos rubriques,vos posts, photos et vidéos. Commentez les autres Blogs.
  

Renforcement des mesures de lutte contre la dengue

Vous êtes ici : Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Sante au Vietnam » Renforcement des mesures de lutte contre la dengue

Ensemble pour bâtir un monde meilleur plus solidaire pour tous et nos enfants ! » Sante au Vietnam

Renforcement des mesures de lutte contre la dengue

Renforcement des mesures de lutte contre la dengue
Agrandir le texte
Réduire le texte
Imprimer
Envoyer à un ami

Renforcement des mesures de lutte contre la dengue

15/05/2015

La dengue s'aggrave au Vietnam et évolue de manière préoccupante, notamment dans les provinces méridionales, selon le Département de médecine préventive du ministère de la Santé.

>>Printemps : recrudescence de plusieurs maladies infantiles
>>Trente-huit villes et provinces touchées par la dengue
 

Le ministère de la Santé appelle tout le monde à renforcer les mesures de lutte contre la dengue.
Photo : Phuong Vy/VNA/CVN


Selon le rapport du Centre de médecine préventive de Hô Chi Minh-Ville, début mai, 3.855 cas ont été diagnostiqués dans la ville, tandis que dans les provinces de Vung Tàu, Binh Duong, Dông Nai, An Giang, Cân Tho, Cà Mau, Dông Thap, Soc Trang (Sud) et Khanh Hoà (Centre), une augmentation du nombre de patients a été constatée.

Cette hausse résulte, pour l'essentiel, des changements démographiques et de l'environnement, de la conscience de la population, de la pénurie d'eau du robinet, ainsi que de conditions hygiéniques laissant à désirer.

Le ministère de la Santé appelle tout le monde à renforcer les mesures préventives et à faire preuve de plus de responsabilité en matière de prévention et de lutte contre cette maladie contagieuse.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'an 2015 est l'année d'aggravation de la dengue. Elle progresse même dans plusieurs pays développés comme Singapour, le Japon, la Malaisie.

L'OMC recense chaque année près de 390 millions de personnes touchées par cette maladie et dont 500.000 sont hospitalisées.


http://lecourrier.vn/renforcement-des-mesures-de-lutte-contre-la-dengue/178689.html

 

Propriétaire du blog

Voir le profil de hiep60

hiep60

Date d'activation de son blog
15 septembre 2014

Dernière mise à jour de son blog
4 juin 2018, 15:59

Date de naissance :

26 Juillet 1954

Ville de résidence :

Paris

Nombre de visites :

350171

Nombre d'amis :

1

Ses derniers amis

Voir le profil de saigon3days

saigon3days

Ho Chi Minh City

Ses derniers POST de Blog actifs

Commentaires

Note de Hiep : qu'est-ce la Dengue?

Qu’est-ce que la dengue ?

La dengue ou « grippe tropicale » est une maladie transmise par la piqûre d’un moustique du genre Aedes porteur de l’un des quatre virus de la dengue. Il n’y a pas de transmission directe de personne à personne.

Le virus de la dengue est un flavivirus, comme le virus West Nile et de la fièvre jaune.

La dengue sévit principalement dans l’ensemble de la zone intertropicale. Selon les estimations actuelles de l’OMS, il pourrait y avoir chaque année de 50 à 100 millions de cas dans le monde.

Le virus circule régulièrement dans les départements français des Amériques (Martinique, Guadeloupe, Guyane), dans les iles françaises du pacifique et de l’océan indien.

Le moustique Aedes albopictus, vecteur potentiel de la dengue (mais également du chikungunya) est présent dans 18 départements de métropole en 2014. Dans ces départements, le risque d’une circulation autochtone de la dengue suite à l’introduction du virus par un voyageur malade est donc possible.

Les symptômes

Les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) se manifestent dans les 3 à 14 jours (4 à 7 jours en moyenne) qui suivent la piqure par le moustique. La dengue touche indifféremment les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes. Le plus souvent bénigne bien qu’invalidante, la dengue peut toutefois se compliquer de formes hémorragiques.

Le traitement

Il n’existe ni traitement curatif spécifique ni vaccin contre la dengue. Le traitement est avant tout symptomatique, notamment de la douleur et de la fièvre. L’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués du fait du risque hémorragique.

La protection individuelle et collective

La lutte contre les moustiques vecteurs et la protection individuelle (répulsif, port de vêtements longs et amples…) constituent les meilleurs moyens de réduire le risque épidémique. Les personnes résidant dans une zone susceptible d’être concernée par une endémie ou une épidémie de dengue peuvent contribuer à diminuer ce risque en luttant contre les moustiques et notamment en détruisant ou en asséchant les gîtes potentiels, que constitue toute réserve d’eau stagnante à l’extérieur ou à l’intérieur du domicile.

La lutte contre les moustiques est l’affaire de tous

Les voyageurs se rendant dans les pays où circule le virus de la dengue doivent prendre des mesures de protection individuelle durant les heures d’activité des moustiques, en l’occurrence durant la journée (mais également durant la nuit quand coexiste un risque de transmission du paludisme). En cas d’apparition d’une maladie fébrile pendant et dans les 7 jours suivant le retour d’un séjour, ils doivent consulter au plus tôt un médecin.

L’action des autorités sanitaires

Pour limiter le risque d’importation et d’implantation de la dengue et du chikungunya en métropole, le ministère chargé de la santé a élaboré un plan national anti-dissémination dès mars 2006. Ce plan s’appuie sur la surveillance entomologique (des moustiques vecteurs) et épidémiologique (des cas humains) pour prévenir et évaluer les risques de dissémination, renforcer la lutte contre les moustiques vecteurs, informer et mobiliser la population et les professionnels de santé et développer la recherche et les connaissances.

Les départements d’Outre-mer disposent d’un dispositif de surveillance de la dengue et du virus du chikungunya spécifique à leur contexte épidémiologique.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri","sans-serif";
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

http://www.sante.gouv.fr/la-dengue-information-et-prevention.html

 

 

Ma devise : Ne par prévoir, c'est déjà gémir ! Et Science sans Conscience n'est que Ruine de l'âme !
Nouveau Envoyer à un ami